Californie

Jour 5 – Red Rock Canyon puis Los Angeles

On quitte Las Vegas pour le Red Rock Canyon qui se situe juste à quelques kilomètres de la ville.

red rock canyon Californie Death valley vallée de la mort Las Vegas Los Angeles San Francisco blog carnet de voyage désert montagnes

Ce canyon porte très bien son nom au vu de toutes ces pierres rouges qui y sont omniprésentes.

red rock canyon Californie Death valley vallée de la mort Las Vegas Los Angeles San Francisco blog carnet de voyage désert montagnes

Une piste pour les voitures y a été aménagée, de nombreux points de vue et parkings.

red rock canyon Californie Death valley vallée de la mort Las Vegas Los Angeles San Francisco blog carnet de voyage désert montagnes

Des départs de randonnée y sont présentes aussi. Prenez quand même garde aux animaux vivant dans dans la zone, certains d’entre eux pourraient vous faire regretter votre escapade. Notamment scorpions et serpents occupent le canyon. Cette balade m’a vraiment plue, si vous êtes de passage à Las Vegas ne rater pas ça, ça serait dommage.

red rock canyon Californie Death valley vallée de la mort Las Vegas Los Angeles San Francisco blog carnet de voyage désert montagnes

 

Puis go to Los Angeles !!

On arrive assez tard, normal on s’est  tapé les bouchons à partir de 100km de la ville mais pour cause de travaux.

Puis plus loin autre bouchon, un accident. Et finalement les embouteillages de L.A. Assez conséquent vous vous doutez bien. Bon sur la photo ça roule bien on avait du les passer, mais c’est juste que cette architecture routière me fait bien triper.

Et pour justement éviter ces bouchons, du moins pour un peu les absorber, il y a une file magique, une file tout à gauche, que vous pourrez emprunter si vous êtes deux ou plus dans la voiture. Elle est signalée par un panneau en forme de losange où il est écrit « Car pool only ».

Ne vous avisez pas de l’emprunter si vous êtes tout seul. Vous risquerez une grosse amende. Les locaux ne si aventurent pas. Cette voie nous a vraiment fait gagner un temps monstre.

Ça y est nous sommes à Los Angeles !

On arrive sur Lexington Avenue. On cherche notre numéro d’immeuble. Introuvable ! Pourtant la rue n’est pas bien grande… On check à nouveau le plan et on s’aperçoit qu’elle ne finit pas où on le croit. À plusieurs pâtés de maison elle recommence. Comme si elle ne pouvait pas porter un autre nom. Entre le GPS qui ne voulait pas trouver le numéro et cette petite blague et bien il se fait tard.
Le concierge nous attend. Très gentil. On fait le tour du propriétaire.
L’appartement est propre. Un grand lit et un clic clac, dont nos côtes se souviennent encore des ressorts. Mais ça reste raisonnable. Soirée pizza quasi compromise car le four ne marche pas mais heureusement que Tony Michelli est là pour nous. Il manque beaucoup d’ustensiles, l’appartement est comme vide mais le proprio est très serviable et réactif. Encore un petit effort et cet endroit sera plus agréable. Il y a une piscine dans la cour intérieure, à la Melrose Place avec moins de charme je vous l’accorde mais on est pas difficile.

Voici le lien internet de l’appartement : cliquer ici

<- Jour 4      Jour 6 ->

Jour 1 / Jour 2 / Jour 3 / Jour 4 / Jour 5 / Jour 6 / Jour 7 / Jour 8 / Jour 9 / Jour 10